Elle dort dans le lit à côté de sa fille - la raison en est touchée

16 février 2020

Parce qu'elle avait donné sa promesse d'une fille.

Les bébés pleurent. Ceci est aussi une grande partie de leur développement comme l'apprentissage des langues ou de la marche elle-même. Pour les parents, il est pas toujours facile à supporter les cris de son propre enfant. Helpless on recherche la raison qui rend le bébé pleurer. La faim, la soif, la fatigue, la douleur - que tout jeu à travers et tout essayé d'aider de quelque façon à l'enfant.

Dayna depuis écrémé Octobre l'année dernière, une mère elle - même. Elle sait comment il peut être épuisante quand le bébé ne peut pas se reposer, on est même avec les nerfs à la fin et ne savait pas quoi faire. Un soir Dayna est si durement touchée qu'ils se trouve tout simplement avec elle crier fille Luella. Monte simplement dans le trop petit lit , sa fille se blottit et se endort. Son mari tient ce cliché. En fait , derrière cette image , mais le mensonge une histoire qui a profondément ému et Dayna a conduit à une promesse qu'ils ne veulent jamais briser dans leur vie.

Sous la photo de la mère écrit:

L'une des premières fois, car nous avions quitté Luella à la maison était un concert de l'église. Dans ce rassemblement , nous avons rencontré un missionnaire qui nous a raconté son histoire et m'a frappé dans la moelle. Un moment qui est toujours dans mon fragile, coeur Neumama conduit hormone brûlé, dont 100 fois était déjà fragile après que je suis arrivé à savoir [Luelle].

Ce missionnaire était dans un orphelinat en Ouganda et avant que , dans beaucoup d' autres, mais cela était différent. Il est entré dans une station, avec plus de 100 lits occupés. Avec étonnement, il écoutait les sons, mais la seule chose qu'il pouvait entendre le silence. Un son qui est rare sur chaque station, mais surtout dans une salle avec plus de 100 bébés. Il se tourna vers l'infirmière en chef et a demandé pourquoi cette station était si calme. Et leur réponse est quelque chose que je ne l'oublierai jamais dans ma vie. JAMAIS. Ce fut mon moment « Warum ».
Elle le regarda et dit: « Après environ une semaine, d' innombrables heures qui hurlent, ils arrêtent probablement quand ils se rendent compte que personne ne vient à eux. »


Vous écoutez pleurer quand ils se rendent compte que personne ne leur vient pour les aider. Pas en 10 minutes, pas 4 heures, et peut - être même jamais.

Cassé.

Je me suis cassé. Je littéralement des pièces peut recueillir mon cœur dans l'auditorium. Au lieu de cela, j'ai entendu en moi un désir, une faim. Une promesse dans mon âme.

Quand nous sommes arrivés à la maison du soir et je me sentais Luella, a donné son petit corps contre le mien pressé que je lui ai balancé que je lui ai donné une promesse. La promesse que je serais toujours là pour eux.

Toujours. [.]

Nous serons toujours leur « refuge » et nous serons toujours là pour eux.

Avec son histoire Dyala veut atteindre autant de parents et peut-être un peu d'aide. En bons et les mauvais moments.