Génération surexécutée et sous-baisée: Sexe partout, mais pas à la maison

2 février 2020

Jamais omniprésent sexe, libéral, plus ouvert. Et cela fait tout en quelque sorte plus difficile.

Parlez - moi de votre vie sexuelle! Dites - moi combien vous avez jamais eu! Et comment il était excitant! Nous sommes la génération « porn ». Les pourparlers museau ouvertement et librement. Les pourparlers aiment aussi fort sur le sexe que nécessaire. Le monde entier doit entendre merveilleux notre vie sexuelle est.

Cela n'a rien à voir avec l'exhibitionnisme. En fin de compte, est partout et constamment tout sexualisée. Glissant. Hot! Chaque seconde affiche, chaque blogueur, chaque astérisque indique lascivement et sauvage. Puisque nous voulons manquer de.

Godes roses et après un rapport sexuel selfies

Le terme « Oversexed et underfucked » par l'auteur Ariadne von Schirach il frappe parfait. Le sexe a une place énorme dans notre vie quotidienne, mais seulement sous la forme d'images dans les réseaux sociaux et les médias, et par beaucoup de discussions à ce sujet. En fait est le sexe dans notre vie pour elle au lieu des plus rares. Au moins pas comme nous le souhaiterions. Pour les médias entre les paillettes et le vrai Bettlakengeturne sont généralement des mondes. Ce qui devrait nous antörnen et vous en redemanderez, fait apparemment sûr que nous sommes paralysés lui - même.

Pourquoi est - ce que le sexe est toujours mur, juste aujourd'hui, dans le temps des possibilités illimitées? Tinder, YouPorn, accordé lèvres, après selfies Sex triples et des étoiles dont plus de tenue correspond voilées. Notre manipulation oh-so-décontractée du sexe, où les termes « Rumvögeln » être assouplies mentionné à chaque table que vous et s'amuser avec des amis sur le blanchiment anal. Mais provoque apparemment la perméabilité oh tellement stressée exactement le contraire.

Et même si?

Bien sûr, est aussi égale à la science sur place, donnant au phénomène un nom. Le Kelkheimer Zukunftsinstitut aura trouvé que l'Internet et pornographication ruine notre vie de relation. Plus de sexe en public est plat piétiné, plus il semble dépérir notre vie sexuelle réelle.

La raison: nous nous comparons avec le Supersex médian - et la frustration commence. Pas même la moitié des Allemands sont satisfaits au lit. Parce que les attentes sont si élevées que nous pouvons à peine se réaliser. Même avec le partenaire de lit plus ingénieux n'est pas, ni avec 100 positions Kamasutra.

Anorexie sexuelle

La science appelle la « anorexie sexuelle ». Ce qui se passe sur l'écart entre notre idée du sexe parfait et dans notre propre vie. Cela a aussi à voir avec notre désir d'un parfait, jeune, corps athlétique défini. Nous voyons maintenant les femmes ne ressemblent tous à Kendall Jenner, si nous complaisons à travers les feuilles - et nous attrapons raison de faire une tête.

Le début de la fin. D' autant plus que ce sont les mêmes hommes longs. Le fait pas tous ressembler à Channing Tatum. En outre, ils sont fixés contre les petits vieux conte de femmes de folie de la jeunesse éternelle. Inquiétude au sujet de leur ventre de bière et torturé avec Kettlebells et tables de nutrition.

On ne peut dire: Laissez - nous faire nous plaît pas fou de cette quête tout pour Super amant, Supersex, Super Body et Super orgasme. Parfois , il est aussi un demi - SuperBody et demi Supersex nous des chaussettes à couper. Nous devons juste laisser. En ce sens: parler moins, faire plus!

Zen et détente le point culminant: Le Top 10 des positions Kama Sutra pour les paresseux

Cela pourrait aussi comme:

8 conseils pour foreplay érotique dans la douche

Non, ce n'est pas la technologie! Nous révélons ce qui est vraiment bon sexe est

pimenter la vie amoureuse : une fin à la crise du sexe dans la relation à long terme