Il est parti - le message de cette mère adoptive nous brise le cœur

13 février 2020

La perte a cassé son cœur - mais elle le ferait encore et encore.

Procurez-vous des parents d'enfants pour les soins doit être extrêmement forte. Ils agissent tout à fait désintéressé et prendre le plus d'aujourd'hui à demain un enfant dans le besoin qui n'a pas d'autre à regarder après. Les parents adoptifs lui donner un foyer chaleureux et tout l'amour et l'affection dont il a besoin - si seulement pour un court laps de temps.

Quand on parle de ces gens puissants, il ne faut pas oublier aussi combien il est difficile pour eux de jeter à nouveau leurs enfants adoptifs. Chaque fois qu'il ya un tout aussi heureux, ainsi que l'expérience déchirante.

L'expérience et Amber Davis, quand elle était une petite fille pendant six mois enregistrés pour la première fois pour les soins. Dans un post Facebook sur le « Love What Matters » décrit Davis à quel point elle a trouvé à faire la petite fille encore et expliquer à son fils pourquoi ils ne pouvaient pas rester.

Nous avons perdu la bataille. Et « perdu » avec je veux dire que je ne l'ai pas obtenu ce que je voulais. Mon rêve parfait a un écart et il est parti.

Je me suis assuré qu'ils sentaient la lavande, comme elle a quitté. Je remplis sa tasse d'alimentation préférée à mi - chemin avec de l'eau et la moitié avec du jus de pomme pour le voyage de leur nouvelle maison, un peu de confort et de distraction. Je lui ai dit que je l'aimais, et pressai exprès si bien qu'elle se de mes bras. Elle aime être serré dans ses bras, mais elle déteste quand il est pressé trop dur. Je me demande combien de temps il faudra trouver sa nouvelle famille sans doute à ce sujet.

Je me demande si sa nouvelle famille apprendra qu'il est la « Princesse au petit pois » comme beaucoup parce qu'ils ont vraiment besoin d' un oreiller doux pour bien dormir la nuit. Sinon , il est mal à l'aise et se réveille dans la nuit encore et encore. Je me demande s'ils trouveront qu'ils aimeraient un « chèque de pouce » est avant d' aller se coucher. Il fait son petit rire.

Elle utilise le langage des signes pour communiquer. Si vous leur demandez, il montre le geste de « s'il vous plaît » et laissez - moi savoir quand il est plein. Je l'avais pas encore à lui enseigner « merci », mais qui doit venir ensuite.

Je sais qu'elle se réjouira incroyable quand sa nouvelle famille oblige de ne pas porter une bande de cheveux, comme je l'ai fait au cours des 6 derniers mois. Elle déteste. Je reçois toujours un aspect sale quand je lui ai dit de commencer. Méchant.

« Mais nous sommes leurs frères. »

Mon fils Josiah m'a demandé hier soir pourquoi j'emballé ses affaires. J'ai immédiatement répondu à des profondeurs de mon cœur: « Je ne sais pas. » Mais je me suis aperçu que j'étais responsable à quelque chose d'enseigner mon adolescent, curieux-enfants de quatre ans, que je me ne comprends pas tout à fait: pourquoi ne peuvent - ils rester? Alors que je lui ai expliqué les bégayer qu'avec avait sa vie de sœurs, j'ai vu la confusion dans son visage. « Mais nous sommes leurs frères. »

Mon cerveau était désespérément une réponse, mais je l'ai trouvé aucun. Au lieu de cela, je l'ai changé le sujet. « Les bonnes nouvelles sont que Avonlea vient bientôt dans le monde et vous avez une autre sœur avec qui vous pouvez jouer! Et vous serez son grand frère et elle vivra avec nous pour toujours. »

Je pourrais dire par son expression que mes tentatives de demi-teinte d'explication fait pas de sens pour lui. Cela n'a aucun sens. Il est et - honnêtement - Je le pense aussi.

Mon cœur brisé me combla aujourd'hui. Les larmes ne cessent de couler. La première perte est plus pénible que je ne pourrais - je jamais pu imaginer, et je ne voudrais pas même mon pire ennemi. Alors, la prochaine fois que je vois la lumière numéro connu sur mon téléphone portable et elle demande si nous sommes prêts à ouvrir nos cœurs et de prendre un autre enfant qui nous a besoin et pour lesquels nous devons renoncer à tout pour une durée indéterminée - Je sais ce que ma réponse est.

Absolument. Faisons cela. 6 mois ou pour toujours. Nous sommes dans le processus.

Malgré la perte profonde-ambre est prêt à se lancer à nouveau un enfant adoptif. Que ce soit il devient plus facile avec le temps? Personne ne peut dire à coup sûr. Mais le fait est que nous sommes heureux qu'il y ait un peuple fort et désintéressés comme l'ambre, qui prennent soin des enfants qui ont pas d'autre.